Extracorporeal Shockwave Therapy ESWT.Ef

ONDES

de choc

Au centre En Equilibre, ce traitement est toujours associé comme adjuvent dans le cadre d’une prise en charge globale (force, mobilité, activité, stabilité)

Principes physiques

Les ondes de choc sont produites par un système pneumatique. L’appareil est constitué d’un compresseur et d’une tête se terminant par un piston. Celui-ci effectue des percussions répétitives sur la surface traitée et sur les tissus sous-jacents.

Mécanismes d'action

Les ondes de choc sont produites par un système pneumatique. L’appareil est constitué d’un compresseur et d’une tête se terminant par un piston. Celui-ci effectue des percussions répétitives sur la surface traitée et sur les tissus sous-jacents.

  • Une action antalgique immédiate explicable par le phénomène de «Gate Control».

  • Une libération de substance antalgique au niveau local.

  • Une hypervascularisation et une augmentation du réseau capillaire, visant à améliorer le métabolisme.

  • Une action défibrosante des tissus.

  • Une action sur les dépôts calcaires de façon à promouvoir leur réabsorption.

Indications

  • Fasciite plantaire

  • Talagies

  • Epine calcanéenne

  • Tendinopathie calcifiante ou non (Epicondylite, épitrochléïte,…)

  • Achilodinie

Déroulement

du traitement

  • Le physiothérapeute localise la zone douloureuse par la palpation. 

  • Il applique un gel sur la zone à traiter, qui permet une meilleure transmission des ondes de choc aux tissus, sans perte d’énergie.

  • Il place ensuite la tête de l’onde de choc sur la zone diagnostiquée.

  • Le traitement dure 5 à 10 minutes en fonction de la pathologie

Le physiothérapeute peut varier la fréquence d’impulsions, la pression et le nombre de coups. En général on commence avec une fréquence de 8-10 HZ, en fonction de la sensibilité à la douleur du patient.

flavicon paysage.png