EN EQUILIBRE 

CENTRE DE REEDUCATION

Rue de Couvaloup 24

1110 Morges

021 801 88 83

Ouverture
du lundi au vendredi
de 7h00 à 18h30

© 2019 EN EQUILIBRE               Design Martine Crémieux

Nous avons créé le concept Ismar afin de répondre de la façon la plus globale possible aux problématiques physiques et émotionnelles des personnes hypermobiles et hypersensibles que nous prenons en charge quotidiennement dans notre cabinet depuis plusieurs années. Ces personnes nous sont adressées, en général, pour des problématiques douloureuses isolées qui s’avèrent, au cours de notre anamnèse préliminaire, s’inscrire dans une problématique beaucoup plus globale. Au travers de notre questionnement, nous avons systématiquement constaté un dérèglement du système neuro-végétatif que nous appelons dystonie neuro-végétative (DNV).

Afin de favoriser la régulation de ce système, nous nous sommes rendu compte que l’approche « standard » de la physiothérapie actuelle ne suffisait pas, car elle n’agissait pas sur certains aspects fondamentaux à l’origine de ce dérèglement.

Sur le plan physique, les techniques locales dans la zone prescrite par le médecin ne permettaient pas de traiter la douleur de façon satisfaisante, celle-ci ayant une tendance à être récurrente et comportant un risque important de chronicisation. De plus, notre anamnèse nous a permis de mettre en évidence une tendance de la douleur à se diffuser dans plusieurs régions du corps, et d’être associée à d’autres symptômes somatiques, tels que des troubles digestifs, respiratoires, cardiaques ou encore paresthésiques sans causes organiques identifiée par la médecine au travers des investigations approfondies effectuées.

Sur le plan émotionnel, seuls les patients avec des traumatismes lourds et clairement identifiés avaient suivis ou étaient en cours de prise en charge sur le plan psychologique pour agir sur des symptômes somatiques identifiés comme étant liés à une problématique émotionnelle.

L’approche physiothérapeutique intégrant l’hypersenbilité n’existait pas à ce jour, et encore moins avec son lien à l’hypermobilité articulaire.

Nous avons donc réuni un ensemble de techniques et d’approches afin d’agir aussi bien sur les problématiques physiques qu’émotionnelles de nos patients. Toutefois, nous tenons à préciser que nous n’avons créés aucune de ces techniques. C’est au travers de nos formations et de nos recherches que nous avons sélectionné les concepts que nous allons vous présenter dans ce chapitre. Il s’agit de ceux que nous mettons en pratique lorsque nous prenons en charge un patient souffrant d’une DNV. Le principe du concept Ismar est de mettre en place un programme de prise en charge et d’autogestion des composantes physiques et émotionnelles à l’origine de la DNV.